Aller au contenu
image

POUR GRANDIR SOUS LA PROTECTION DE LA FÉE DES DENTS dès l'âge de 6 mois

L'American Academy of pediatric Dentistry recommande un premier examen dentaire dès l'âge de 6 mois ou avant le premier anniversaire afin de dépister et prévenir les caries de la petite enfance ou tout autre problème relié au développement et à la croissance de l'enfant.
Je veux prendre un rendez-vous

Exemple de traitements dentaires couverts pour les enfants de moins de 10 ans 

fermer la liste
  • Examen annuel incluant les radiographies dentaires
  • Examen d'urgence
  • Anesthésie locale ou générale en milieu hospitalier ou en clinique privée
  • Traitements dentaires incluant :
    • Extractions dentaires
    • Restaurations en composite ou couronne préfabriquée (blanc) sur les dents antérieures
    • Restaurations en amalgame ou couronne préfabriquée (gris) sur les dents postérieures
    • Traitement de canal

* Liste non officielle des différents services assurés par la régie.
La clinique est disponible pour répondre à toutes interrogations.

Exemple de traitements dentaires non-couverts par la RAMQ pour votre enfant

fermer la liste
  • Nettoyage dentaire et détartrage
  • Application de fluor
  • Scellants de puits et fissures
  • Restaurations en composite et couronne préfabriquée (blanc) sur les dents postérieures

 

* Liste non officielle des différents services non assurés par la régie.
La clinique est disponible pour répondre à toutes interrogations.

11 questions-réponses sur la dentisterie pédiatrique

En savoir plus
Qu'est-ce qu'un dentiste pédiatrique ?
  • Le dentiste pédiatrique est le professionnel de la santé qui limite sa pratique aux traitements des enfants dès leur naissance jusqu’à la fin de l’adolescence. Ils sont l’équivalent des pédiatres au niveau de la dentisterie.
  • Sa formation comprend celle d’un dentiste généraliste (4 à 5 ans) en plus de 2 à 3
    années supplémentaires consacrées uniquement à la formation des enfants âgés
    entre 0 et 18 ans et incluant les patients médicalement compromis ou non.
  • Cette formation est basée sur l’apprentissage du comportement et du
    développement de l’enfant. Elle permet d’offrir des soins dentaires traditionnels
    sous sédation consciente (gaz hilarant ou par la bouche) ou sous anesthésie
    générale.
Qu'est-ce que la carie de la petite enfance ?
  • Bien souvent, les parents se présentent pour un examen dentaire et affirment que les dents de leur enfant ont éruptées avec de la carie.
  • La carie de la petite enfance est une infection agressive des dents primaires qui débute juste après l’éruption dentaire chez les enfants âgés entre 0 à 5 ans.
  • En l’absence d’hygiène orale de l’enfant, la carie passe inaperçue, car, elle se présente comme une ligne blanche près des gencives et souvent recouverte de plaque.
  • Voici quelques exemples de mauvaises habitudes qui sont responsables de cette maladie :
    • Après l’éruption des premières dents vers l'âge de 6 mois :
      • Laisser l’enfant dormir avec un biberon contenant du lait ou des boissons sucrées
      • Faire de l’allaitement sur demande la nuit
    • Donner une alimentation riche en sucre (> 3 fois par jour)
    • Aucun brossage dentaire ou un brossage non supervisé. À titre indicatif, tant que l’enfant n’écrit pas son nom correctement, il ne sait pas brosser ses dents efficacement.
    • Ne pas utiliser de dentifrice fluoré
    • Encourager une transmission des bactéries orales de la mère à l’enfant en :
      • Embrassant son enfant sur la bouche
      • Partageant les ustensiles ou en mangeant dans la même assiette

Une évaluation annuelle par un dentiste et dès la première année permet de prévenir la carie dentaire et d’enseigner aux parents les bonnes habitudes d’hygiène orale et alimentaire, c’est ce que nous appelons établir la « maison dentaire ».

Quand consulter le dentiste pour la première fois?
  • L'American Academy of pediatric Dentistry recommande un premier examen dentaire dès l'âge de 6 mois ou avant le premier anniversaire afin de dépister les caries de la petite enfance ou tout autre problème relié au développement et à la croissance de l'enfant.
  • Les rendez-vous en jeune âge permettent d'apprivoiser l'enfant aux visites dentaires, d'établir une relation de confiance et d'instaurer un programme de prévention.
Votre enfant doit recevoir des soins sous anesthésie générale ?
  • La coopération de l’enfant, son jeune âge ou un trouble mental et/ou physique peut empêcher le dentiste d’effectuer un travail optimal dans un environnement sécuritaire.
  • Quand les traitements sont extensifs ou que toutes les autres options ont été explorées, l’option privilégiée devient souvent d’effectuer les traitements sous anesthésie générale.
  • L’anesthésie générale est un environnement contrôlé et sécuritaire. Il permet de réaliser des traitements de qualité, sans douleur et sans stress pour votre enfant.
  • Les anesthésistes de chez Opera MD et du CHUL possèdent une formation en pédiatrie, ils sont chaleureux et cherchent à offrir un service rapide tout en rencontrant les plus hauts standards.
Qu'est-ce que le protoxyde d'azote (gaz hilarant) ?
  • La sédation consciente par inhalation de protoxyde d’azote, aussi connu sous le nom de gaz hilarant ou même de nez de clown est un outil permettant de diminuer l’anxiété des patients. Afin d’être efficace, le patient doit comprendre la raison de son utilisation, l’accepter et être en mesure de respirer par le nez.
  • Ce gaz n’endort pas le patient, celui-ci reste totalement conscient. Contrairement au traitement sous anesthésie générale où les effets persistent plusieurs heures, lorsque la procédure est terminée, les effets disparaissent 5 minutes suivant la séance et le patient peut reprendre ses activités régulières.
  • Des règles de jeûne avant la procédure impliquant de ne pas manger ou boire 4 heures avant doivent être respectées.
  • Cette sédation possède des propriétés calmantes et relaxantes procurant à l’enfant une sensation de détente et de bien-être lors d’une procédure stressante telle l’anesthésie locale ou lors d’une procédure de longue durée.
  • Il permet même d’aider les enfants présentant des nausées ou qui éprouvent de la difficulté à répondre efficacement à l’anesthésie locale.
  • Un enfant âgé de moins de 10 ans n’est malheureusement pas admissible à cette procédure en raison de l’abolition des frais accessoires par le ministère. Des frais s’appliquent au patient âgé de plus de 10 ans.
Qu'est-ce qu'une sédation orale ?
  • La sédation orale consiste en l’utilisation d’un médicament avant la procédure afin de diminuer l’anxiété et les mouvements inappropriés du patient. Cette médication est le midazolam, de la famille des benzodiazépines. Il est donné à la clinique dentaire sous supervision environ 30 minutes avant les traitements.
  • Les patients sous sédation sont en mesure de réagir aux demandes du dentiste.
  • Les dentistes effectuant la sédation sont formés en réanimation cardio-vasculaire pédiatrique.
  • Cette prémédication n’est pas recommandée pour tous les patients ni pour tous les traitements. Une évaluation préopératoire est requise par un dentiste.
  • Des règles de jeûne avant la procédure impliquant de ne pas manger ou boire 6 heures avant doivent être respectées. Puisque l’effet de la sédation se poursuit quelques heures après les traitements, l’enfant doit obligatoirement être accompagné de 2 adultes en vue d’un retour à la maison sécuritaire.
  • Communiquez avec nous pour en savoir davantage.
Comment se déroule la première visite ?

Une fois le premier rendez-vous fixé, voici les conseils à suivre :

  • Arrivez 15 minutes avant l'heure de votre rendez-vous afin de remplir le questionnaire médicale et les formulaire de consentements légaux
  • Apportez le formulaire de référence de votre dentiste ou de votre médecin traitant
  • Apportez la liste des médicaments et produits naturels pris par votre enfant
  • L’enfant doit être accompagné d’un parent ou du tuteur légal à la première visite
  • Si vous êtes détenteur de l’aide sociale, apportez votre carnet valide du mois afin que nous puissions en faire une copie
  • Si votre enfant a reçu un examen dentaire dans la dernière année, communiquez avec son dentiste afin d’obtenir une copie des radiographies dentaires
     
Comment préparer son enfant à une visite dentaire ?
  • Plusieurs individus éprouvent une crainte face au dentiste. Il est inutile de transmettre cette peur à votre enfant. Vos propos et votre propre stress influencent énormément la coopération et le comportement qu’il aura lors de sa première visite.
  • La meilleure façon de préparer son enfant est de le faire le plus simplement possible. Notre équipe est formée pour rendre l’atmosphère chaleureuse et diminuer l’anxiété. La dernière chose a faire est d’éviter des termes tels : « tu vas avoir une piqûre », « cela va faire juste un peu mal », « moi je déteste aller chez le dentiste ». Ces phrases génèrent des images négatives et de l’appréhension chez l’enfant.
  • La nouveauté peut facilement déstabiliser un enfant. Montrez-lui notre site web, il pourra déjà être familiarisé avec les lieux et les personnes qu’il va rencontrer. Vous pouvez lui expliquer que le dentiste veille sur la santé dentaire et qu’il désire regarder dans sa bouche, compter et nettoyer ses dents.
Quelques conseils sur l'hygiène dentaire
  • Le brossage des dents deux à trois fois par jour avec un dentifrice fluoré est recommandé depuis de nombreuses années. Il est considéré comme l’une des mesures préventives les  plus efficaces pour prévenir la carie dentaire.
  • Voici quelques lignes directrices d’un brossage effectué par le parent :
    • Le dentifrice fluoré est déposé sur la brosse par le parent qui effectue le brossage. Lorsque vous faites pratiquer l’enfant au brossage, aucun dentifrice n’est appliqué.
    • Suite au brossage, le dentifrice ne doit pas être accessible à l'enfant qui pourrait en ingérer une trop grande quantité.
    • Dès l’apparition de la première dent et jusqu’à 3 ans, l’équivalent d’un grain de riz de dentifrice fluoré est utilisé.
    • De 3 à 6 ans ou dès qu’il sait cracher, l’équivalent d’un petit pois de dentifrice fluoré est utilisé.
    • Ne pas rincer la bouche avec de l’eau après le brossage.
    • Si votre enfant présente un risque carieux augmenté, une visite chez le dentiste permet d’établir si un supplément en fluor est nécessaire. De plus, le dentiste saura vous questionner afin de trouver la cause des caries et comment éviter l’apparition de nouvelles lésions.
Quelques recommandations sur l'alimentation
  • Le sucre est nécessaire à la formation de carie dentaire. Voici les 4 facteurs nécessaires pour causer la carie : une dent, une bactérie cariogène, du sucre et le temps.
  • Plus un enfant est exposé fréquemment au sucre durant la journée, plus il est à risque élevé de développer de la carie. Les aliments sucrés doivent être évités ou donnés durant le repas suivi par un brossage dentaire.
  • Une diète santé et équilibrée avec des aliments variés est recommandée. Un apport de calories suffisant est nécessaire pour supporter le développement et la croissance de l’enfant.
  • Les mauvaises habitudes alimentaires, par le biais de l’entourage de l’enfant, sont établies à 12 mois et maintenues par la suite. La consommation de jus doit se limiter à 4-6 onces par jour et devrait être diluée avec de l’eau.
  • Ne pas oublier que les médicaments liquides pour enfants et les suppléments alimentaires contiennent beaucoup de sucre pour encourager la compliance. Après leur prise, la bouche doit idéalement être rincée.
  • Voici quelques conseils pour la sélection des collations :
    • Éviter de donner des aliments collants en collation comme des barres tendres, des fruits séchés ou des bonbons.
    • Éviter de donner à boire des jus contenant du sucre.
    • Privilégier les aliments tels le fromage, les légumes et les fruits frais

 

Votre enfant a subi un trauma dentaire ?
  • Un enfant qui apprend à marcher ou qui n'a pas développé sa motricité est à risque de trauma dentaire
  • Les traumas se produisent fréquemment à l'heure du bain, en glissant ou en marchant avec une bouteille ou la suce en bouche.
  • Des lacérations des tissus mous, des fractures ou des déplacements dentaires sont fréquents. Consultez votre dentiste afin de prendre en charge le trauma dans les plus brefs délais.
  • Si votre enfant participe à des activités sportives de contact, consultez un dentiste afin d'obtenir de l'information face aux protecteurs buccaux.
  • Différents conseils lors de traumas dentaires :
    • La dent primaire est fracturée ou déplacée : consultez votre dentiste afin d'évaluer la situation et obtenir le meilleur traitement. D'ici le rendez-vous, privilégier une diète molle, appliquer de la glace sur les zones d'enflure et donner un analgésique (advil, tylenol) au besoin.
    • La dent primaire n'est plus visible : si vous l'avez trouvé ne la remettez pas en place, car, vous risquez d'endommager la dent d'adulte. Si vous ne l'avez pas trouvé, consultez votre dentiste afin de vous assurer qu'elle n'est pas complètement rentrée dans la mâchoire.
    • Fracture d'une dent permanente : si vous retrouvez le morceau de dent, placez-le dans du lait froid et présentez-vous chez votre dentiste.
    • Dent d'adulte déplacée : si le patient n'arrive plus à bien fermer les dents ensemble et que la dent est déplacée, présentez-vous chez votre dentiste pour bien la repositionner et placer une attelle temporaire.
    • Dent d'adulte complètement sortie : ramassez la dent par la couronne, rincez-la légèrement à l'eau, remettez-la en place et présentez-vous immédiatement chez votre dentiste. Si vous n'êtes pas capable de la replacer, déposez la dent dans du lait froid et présentez-vous dans les plus brefs délais.